lundi 25 août 2008

Discours sur la méthode ou rhétorique égotique d'une âme décousue

Tordez le cou à la rime, la poésie est un élan !

Tout l'art réside dans la faculté de l'assemblage à casser l'équilibre naturel des mots, leur faire prendre une orientation : c'est un sentiment !

L'audace est le premier instinct du rimailleur, la pleutrerie et le larmoiement excessif sont ceux du rimaillard.

Que l'on oublie les larmes si elles semblent trop simples, les mots disent la tristesse et la fuite, mais pas la mollesse que diable !

La facilité est la pire des ennemies et la rime est la muse des fainéants si l'on ne sait la dompter et la tordre à nos fantaisies.

La poésie est un art, c'est l'art de tous, en ce sens c'est également une science. Délicate comme toutes les sciences, elle requiert donc une dose de savoir, une part de talent et une portion de travail. Si l'on parvient à convenablement assembler ces composantes, l'on obtient les chants les plus beaux : ceux qui vont au l'âme (je ne dirais pas « au cœur » tant cela dénature le concept).

Certains dirons que Je n'ai pas le droit de dire cela. Vous me le refusez ? Hé bien, je le prends !

Trop longtemps, j'ai vu certains rimailleurs rimailler en n'usant que de leur talent, parfois réel et parfois fantasmé, accouchant alors de piètres rimes. Si la jeunesse peut excuser ce péché, vous devez néanmoins le fuir toujours !

La rime n'est pas poétique : c'est la poésie qui transcende la rime, l'une soutenant l'autre.

Que l'on me juge : la rime me fait peur et je l'évite, mon talent n'est pas suffisant.

Voyez, enfin, comme le mélange est l'arbre des plus beaux fruits, l'espèce humaine vous le montre, alternez donc à votre guise et votre envie. Inventez votre monde, l'art n'est là que pour vous, aussi je vous exhorte :

Tordez le cou à la rime, ne soyez pas sage, la poésie est un élan !

Soyez curieux ; osez ; lisez ; tentez !

L'art est à ce prix...

N.B. : À ceux qui trouvent que je suis trop sévère et trop prompt à juger ; trop moraliste et trop donneur de leçon, je leurs suggère de taper « poésie » dans google et d'admirer les chefs-d'œuvre poisseux de gentillesse qui en résulte. Associer trop souvent la poésie à l'amour banalise les deux et détruit la symbolique ; la profondeur et l'importance de l'une comme de l'autre. Il en va ainsi de tout sentiment à vrai dire, la poésie est également un formidable facteur de réflexion, crénom!

dimanche 27 juillet 2008

Tropismes

Tropismes [1]

**

La Guerre.

T'en souviens-t-il comme, par le passé,
Ton grand-père tint le mien en joue?

**

La Nature.

Fleurs et champs nous appellent de leurs vœux
Cependant que l'Homme, furibond, les saccages.

**

L'Amour.

C'est la fête des cœurs-aimant qui battent
Que la communion des corps ennemis.

**

Le Rire.

Ris! emportes et transportes-nous irrésistiblement,
Ainsi viendra la joie et s'apaiseront les âmes.

**

Le Chemin.

Tu sais, nous suivons tous un chemin,
Mais le tropisme veut que je ne regarde que le tiens.

**

Le Soleil.

Quand Râ nous dardait de ses bienfaits,
L'Homme levait la tête et exprimait un sombre râle.

**

La Foule.

L'Homme est un mille et des mille.
Il l'ignore encore mais il se suit : faites silence!

**

L'Inconnu.

Si l'étranger franchit le pont d'un pas trop confiant
Le bois cède et l'abime dans les eaux sombres de la Peur.

**

Le "Moi".

"Je" me vois, "Je" me regarde, "Je" m'admire même parfois,
Mais "Je" ne me comprend pas : il n'est pas "Moi".

**

Le "Toi".

"Tu" existes et "Tu" m'existes puisque "Tu" (me) crées,
Es-Tu donc Dieu si l'Homme te suit ? Mais qui suis-Tu, toi ?

**

La Femme.

Tropisme des tropismes! Si la fleur cherche le Soleil,
L'homme, parfois, cherche l'éclat dans les yeux des femmes.

**

[série de poèmes intitulé "Tropismes"]
Copyright © [27 Juillet 2008] [Jean-Mark Guérin]
Copyleft : cette oeuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site Copyleft Attitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d'autres sites.

[1] Tropisme n. m., "Réaction élémentaire à une cause extérieure; acte réflexe très simple." (définition du petit robert en ligne)

mercredi 23 avril 2008

Revenir de Guerre

Voici des paroles de chansons que je n'ai pas mises en chanson.

Quelle lubie, me direz-vous?!  Hé bien peut-être, mais ce choix délibéré vient de deux constats : d'abord je chante mal (et oui!), mais surtout faire cela de la sorte me permet de mettre en avant la richesse de la licence Artlibre.

Aussi j'invite toute personne motivée à réutiliser ces paroles, à les reprendre ou à s'en inspirer en prenant en compte la licence artlibre qui l'accompagne et dont la signification se trouve ici.

Revenir de Guerre


Si tôt revenue de Guerre ; sitôt revenue de Guerre ;

J’allais par La Bruyère,
J’errais dans ma bruyère.

Si tôt revenue de Guerre ; sitôt revenue de Guerre ;

Sur les longs chemins de terre,
Sur ces longs chemins d’hier.

Si tôt revenue de Guerre ; sitôt revenue de Guerre ;

Celle de nos rêves naguère,
Celle qu’inscrit la pierre.

Si tôt revenue de Guerre ; sitôt revenue de Guerre ;

Où tant de braves ont souffert,
Où tant de cons ont souffert.

Si tôt revenue de Guerre ; sitôt revenue de Guerre ;

J’allais par la bruyère,
j’errais dans ma bruyère.

Si tôt revenue de Guerre ; sitôt revenue de Guerre ;

J’ai vu mon tomber mon frère,
Je l’ai vu gueule par terre.

Si tôt revenue de Guerre ; sitôt revenue de Guerre ;

Dans ce lourd jardin de pierre,
Dans le jardin de mon père.

Si tôt revenue de Guerre ; sitôt revenue de Guerre ;

Je vais dans ma bruyère,
Je m’arrête sur vos pierres.

Si tôt revenue de Guerre ; sitôt revenue de Guerre ;

Cette garce qui glaça mes hiers,
Cette gorgone avide de vos chairs.

Si tôt revenue de Guerre ;
Je vais dans le cimetière,
Las, la tête à l’envers.

Sitôt revenue de Guerre ;
Je songe encore à naguère,
En vain, dans la bruyère.

Si tôt revenue de Guerre ; sitôt revenue de Guerre …

[parole pour balade, intitulé "Revenir de Guerre"]
Copyright © [23 Avril 2008] [Jean-Mark Guérin]
Copyleft : cette oeuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site Copyleft Attitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d'autres sites.