D'abord,
Ses lèvres dévoilent
Un sourire ;
Rideau qui se lève
 Sur une scène de nacre.

Dans son regard,
Un Iris en fleurs.

Alors,
Le Cœur battant
S'envole des lèvres
Pour aller,
Distrait papillon,
Butiner à la source des mots.

[Premier poème de la série "Scènes quotidiennes", intitulé "Poème d'un tendre rien"]
Copyright © [10 Janvier 2008] [Jean-Mark Guérin]
Copyleft : cette oeuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site Copyleft Attitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d'autres sites.

Commentaires

1. Le vendredi 11 janvier 2008, 10:59 par Rodolphe

Sont beiges les rideaux ?

2. Le vendredi 11 janvier 2008, 13:07 par j-mark

Tu sait, tout le monde n'a pas des gout aussi sûr que toi en décoration intérieur ;)
Plutôt rouge donc, comme les rideau d'un théâtre ^_^

3. Le mardi 15 janvier 2008, 15:53 par flalala

mouaip peu importe la couleur des rideaux,j'aurais dit rouge bordeaux velours...mais bon...
j'ai été impressionnée par autant de poemes...a l'occas si j'ai plus de temps j'irai me renseigner sur les haïkus(le jour où j'aurai enfin internet dans mon appart)
je laisse un commentaire ici parce c'est le poeme que j'ai préféré:magnifique du début à la fin!
avec plein de mots qui sonnent bien "dévoilent","butiner"...waou ca change du langage juridique :D
a plouch'

4. Le mardi 15 janvier 2008, 21:40 par j-mark

Effectivement, ces rideaux sont de velours mais d'un rose plus tendre que le rouge grossier des rideau de théâtre, je m'imagine ici plus la couleur d'une rose d'un timide rose.
Cela me fait plaisir que tu aie appréciée, je passe de temps en temps sur ton blog, peut-être de nouveaux billets bientôt?

5. Le vendredi 18 janvier 2008, 11:18 par flalala

hum hum j'ai du mal...mais ca viendra enfin j'y reviendrai...patience...
a plouch'

6. Le jeudi 24 janvier 2008, 18:03 par Lunaba

un envol pour un sourire chrysalide :)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://aversenvers.fr?trackback/45