A l'autre bout du Monde, les roses sourient aussi ? - Premiers Haïkus


J'ai découvert, il y a peu de temps, un style nouveau de poème : le haïku. Quand je dis nouveau, pour moi s'entend bien évidemment. Ces poèmes au premier abord rigide révèlent, à l'usage, une forme d'expression réduite à l'extrême qui permet de montrer comme tout moment précieux l'est en premier lieu pour sa simplicité.

Cette forme, très codifiée, de poésie qui semble nous venir du japon, merci Wikipédia, s'écrit comme suit : 17 mores en 3 vers (v1 : 5 mores ; v2 : 7 mores et v3 :5 mores). Mais au vu des particularités de la langue française nous userons plutôt de syllabes que de mores (un tercet de 5, 7 et 5 pieds donc), mais le haïku doit également respecter la règle du « kigo » (ou « mot de saison » apparemment) que j'interprèterais librement.

Loin de moi l'idée de chercher dans ce nouveau style une quelconque philosophie, il ne s'agira pas de prendre les haïkus pour ce qu'ils ne sont pas mais pour ce qu'ils sont : la traduction d'un moment figé dans la mémoire. Il n'y a pas de double sens pas de sens caché, juste le sentiment d'avoir été le témoin privilégié d'un moment particulier dont j'essaie de traduire toutes les harmoniques.

A l'autre bout du Monde, les roses sourient aussi ?

Son rire tenait,
Malgré le froid vent du soir,
Mon cœur au chaud.

----

Qu'importe l'hiver,
Ses yeux malicieux
Sourient à mon âme.

----

Ma rose joyeuse
Rend même le Soleil jaloux:
Le soir s'en vient.

----

La joie me revient
Avec tout ces beaux jours
Et son sourire.


[Haïku intitulé : "A l'autre bout du Monde, les rose sourient aussi? "]
Copyright © [14 janvier 2008] [Jean-Mark Guérin]
Copyleft : cette oeuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site Copyleft Attitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d'autres sites.

Commentaires

1. Le lundi 14 janvier 2008, 21:11 par elbe

Jmark tu as réussi a dessacralisé ce style très souvent vu comme un prolongement philosophique de confucius;-) quel talent enfin c'est pas un scoot euh scoop! (vanne certifiée laurent ruquier)

2. Le mardi 15 janvier 2008, 18:58 par K.Rine

Très joli !
Je me suis essayée un temps aux haïkus, forme poétique qui laisse une belle part à l'imaginaire et n'est pas si rigide que cela. Tu le fais avec bien plus de talent que moi ! :)
Je passe un très agréable moment sur tes pages, et comprends parfaitement comment tu peux te rêver ta propre vie... ;)

3. Le mardi 15 janvier 2008, 21:40 par j-mark

Merci, les haïkus sont pour moi une façon de me détendre et de rendre de façon simple, concise et précise ce qui peut me tarauder...

4. Le vendredi 18 janvier 2008, 13:57 par Lunaba

l'essentiel à retenir de ces poèmes japonais, est le souffle tout comme le trait dans la calligraphie...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://aversenvers.fr?trackback/47