Tropismes [1]

**

La Guerre.

T'en souviens-t-il comme, par le passé,
Ton grand-père tint le mien en joue?

**

La Nature.

Fleurs et champs nous appellent de leurs vœux
Cependant que l'Homme, furibond, les saccages.

**

L'Amour.

C'est la fête des cœurs-aimant qui battent
Que la communion des corps ennemis.

**

Le Rire.

Ris! emportes et transportes-nous irrésistiblement,
Ainsi viendra la joie et s'apaiseront les âmes.

**

Le Chemin.

Tu sais, nous suivons tous un chemin,
Mais le tropisme veut que je ne regarde que le tiens.

**

Le Soleil.

Quand Râ nous dardait de ses bienfaits,
L'Homme levait la tête et exprimait un sombre râle.

**

La Foule.

L'Homme est un mille et des mille.
Il l'ignore encore mais il se suit : faites silence!

**

L'Inconnu.

Si l'étranger franchit le pont d'un pas trop confiant
Le bois cède et l'abime dans les eaux sombres de la Peur.

**

Le "Moi".

"Je" me vois, "Je" me regarde, "Je" m'admire même parfois,
Mais "Je" ne me comprend pas : il n'est pas "Moi".

**

Le "Toi".

"Tu" existes et "Tu" m'existes puisque "Tu" (me) crées,
Es-Tu donc Dieu si l'Homme te suit ? Mais qui suis-Tu, toi ?

**

La Femme.

Tropisme des tropismes! Si la fleur cherche le Soleil,
L'homme, parfois, cherche l'éclat dans les yeux des femmes.

**

[série de poèmes intitulé "Tropismes"]
Copyright © [27 Juillet 2008] [Jean-Mark Guérin]
Copyleft : cette oeuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site Copyleft Attitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d'autres sites.

[1] Tropisme n. m., "Réaction élémentaire à une cause extérieure; acte réflexe très simple." (définition du petit robert en ligne)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.