A celle qui a partagée ma vie un moment.
Un poème écris à sa pensée, alors que notre chemin semblait continuer encore
.

Une forêt infinie. Le respect est silencieux.
Ma pensée est trouble ; ma vue se brouille,
Sais-tu, toi, où je suis ?

Regarde comme les pâles rayons
Traverse ces hautes frondaisons :
Ton amour tracera mon chemin.

Un bosquet clair-obscur me suspend,
Mon ombre est immobile et attend :
Ton amour bâtira mon espoir.

Ô taillis, m'allez-vous dire qui je suis ?
Ni mon ombre, ni ton ombre, autre chose :
Ton amour sera cette lumière.

Toutes ces ombres sont la restriction
De ta folie qui est aussi ma folie.
Et nous sommes cet amour.

Tout cela t'appartient
Lueurs, bosquet, folie,
L'ombre même !

Ô sens de mes sens,
Ô lendemains qui chantent.



[poème inti­­tulé "Hier & demain” huitième de la série "Dédicaces"]
Copyright © [2010] [Jean-Mark Guérin]
Copyleft : cette oeuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site Copyleft Attitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d'autres sites.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://aversenvers.fr?trackback/167