Poème présenté au concours Poésie en Liberté 2012 ~ non retenu.


Cent ans devaient être passés
Et je ne reconnaissais plus
Ni celui que tu étais devenu
Ni tous ces mots ressassés.


Mes pensées furent vertigineuses
Pas tant d'avoir été profondes
Mais d'avoir été si nombreuses
Qu'elles abscondèrent le monde.


Mes esprits m'égaraient
Dans de sombres dédales
Sans lumière, sans idéal,
Sans jamais il est vrai
Me laisser entrapercevoir
Le sang et l'or d'un soir.


Cent années devaient être passées
Et cent années passèrent encore
Avant que mes pensées ressassées
Ne deviennent mots ; ne s'évaporent.

[poème intitulé "Retour de voyage ~ PEL 2012"]
Copyright © [Mars-Avril 2012] [Jean-Mark Guérin]
Copyleft : cette oeuvre est libre, vous pouvez la redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la Licence Art Libre. Vous trouverez un exemplaire de cette Licence sur le site Copyleft Attitude http://www.artlibre.org ainsi que sur d'autres sites.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://aversenvers.fr?trackback/170